Les cabanes


Les cabanes étaient moins répandues en Donezan que les orrys ; il en existe néanmoins quelques exemplaires aujourd'hui fortement ruinés, au Prat de la Mire (en bordure de la jasse) et une bien visible au lieu-dit "cabane de l'orry, près de l'étang crevé, au-dessus de la station de Mijanès. La construction est mixte : une base rectangulaire en pierre sèche, surmontée d'une charpente de bois recouverte de plaques de gazon. Les cabanes sont étudiées au même titre que les orrys et elles participent aussi à la diversité de l'habitat montagnard.

(la photo ci-contre représente la nouvelle cabane de la Mire)