Escalade


Le Donezan n’a pas de réputation au niveau escalade. Il n’est pas connu comme la dent d’Orlu, les falaises de Quié en Ariège. Il n’y a pas non plus de sommet mythique du type Vignemale… Néanmoins, le canton est connu des géologues pour ses formations granitiques. Il y a aussi quelques « placages » de calcaire. Ajoutez à cela l’envie de quelques personnes de grimper à la recherche de terrains d’expression nouveaux … qu’elles ont trouvés dans les jolis sommets du Donezan que sont le Roc Blanc et le Pic de la Camisette. Tous les ingrédients sont donc réunis pour pratiquer et découvrir l’escalade dans le « Pays couleur nature ». Ici, c’est majoritairement une escalade « montagne » avec marche d’approche de 1h30 à 2h00 pour arriver au pied des voies. Mais pour vous échauffer, ou débuter, vous pouvez vous initier au rocher école dit de « Campeils » sur la commune de Mijanès.

Avant toute chose, n’oubliez cependant pas d’être :

Le TOPOGUIDE des voies d'escalade du DONEZAN