Histoire de la station de ski de Mijanès-Donezan


HISTORIQUE DE LA STATION

Les origines : volonté d’Élus qui souhaitaient ne pas voir dépérir leur canton, la station de ski de MIJANES-DONEZAN est née en 1960-1961. Point de remontée mécanique à cette époque. Un peu d’imagination : une moto et le tour était joué. Eh oui ! C’est un câble entraîné par une roue de moto qui permettait de remonter les skieurs (Une forme de remontée mécanique révolutionnaire !). Imaginez : on pouvait suivre la neige là où elle était, et on repliait tout quand on avait fini de s’en servir. Génial côté impact visuel. Certes les capacités techniques étaient limitées mais cela permettait de s’amuser.

Puis est venu le premier téléski au pied duquel on accédait à pied. La station a ensuite évolué par étapes : les téléskis de LATRABE et le BABY dans les années 1960/1970. En 1981, le téléski de CANRUSC : il a été pendant longtemps le plus long téléski des Pyrénées avec 1450 m de long et près de 400m de dénivelée.

1986 : le ski de fond apparaît suite à la loi Montagne de 1985. C’est la création du bâtiment d’accueil et du réseau de pistes de ski de fond.

1989 : le garage atelier est construit.

1992 : toutes les pistes de ski de descente situées sous 1700m d’altitude sont dérochées, reprofilées et engazonnées, un système d’enneigement artificiel est mis en place (2.2Ha), une garderie est créée.

1993 : un nouveau BABY est mis en place sur une grenouillère agrandie.

1996 : il est fait acquisition d’une grosse machine de damage de 264CV. Équipée d’une fraise à marteaux et de deux traceurs pour le ski de fond.
Cette même année, le réseau de piste de ski de fond côté MIJANES est complètement reprofilé et élargi. Il est ainsi adapté aux skieurs de tous niveaux. Les parcours sont tracés en forêts et vous mènent de cabanes en clairières à la découverte de paysages aux airs de « Québec Ariégeois ».

2000 : il est fait l’acquisition d’une dameuse neuve de 300 cv.

2001 : le téléski trabe II est allongé de 80m et il est créé 1 000m de piste supplémentaire entre 1 660 et 1 530 m d’altitude.
Les téléskis sont intégralement révisés et repeints et Trabe I et II et Canrusc font l’objet d’un CND. Il est mis en place un réseau IEA (neige de culture) couvrant la piste verte, le baby et la grenouillère. Celui-ci comporte 9 regards. La billetterie et le poste de secours sont déplacés dans l’ancien local du personnel et une salle de réunion et des nouveaux locaux pour le personnel, sont créés.

2002 : les travaux d’amélioration des pistes sont poursuivis. L’étanchéité du réservoir d’eau est réalisée.

2004 : il a été fait l’acquisition d’une dameuse à treuil.

2006 : la piste noire de la Combe d’en Mathieu est ré ouverte, le réseau de neige de culture est étendu vers le 2eme baby, la billetterie est modernisée

2009 : création de la piste 10, bleue de Coumeille (extension) et rouge du Lièvre (extension et nouveau nom).La piste Rami est scindée en 2 parties (Rami Haut(12) et Rami bas(11)) du fait de la modification de la piste Coumeille.

2010 : reprofilage des pistes Rami du Haut, Rami du Bas et d’une partie de la piste Coumeille.

2011 : création de la piste les HÊTRES(15) et de son téléski luge, mise en place d’un tapis marmotte en lieu et place du téléski Ecole 1, création d’une piste Lagopède (14) de 320 m de long (jonction noire de l’Orry avec Ruisseau et Gentiane) et reprofilage de la piste rouge Lièvre.

Station de ski de Mijanès-Donezan