Les orrys


Un orry est une cabane de pierre sèche dont le style est très répandu sur l'ensemble du massif Pyrénéen. La construction en pierre sèche est aussi ancienne que l'humanité, les hommes du néolithique l'utilisaient déjà et ce mode de construction se retrouve dans toutes les civilisations.

Il y a beaucoup d'orrys en Donezan, vous pouvez les trouver aux portes des villages ou bien encore en altitude ; le plus élevé se trouve au sommet du pic de Madres (légèrement hors du Donezan).

La technique de construction est relativement simple : on s'aide d'un rocher existant puis on bâtit un mur circulaire ou d'une autre forme, on construit le toit avec de grandes dalles de pierres puis on recouvre ce toit de plaques de gazon qui assureront son étanchéité. Utilisé par une communauté, la construction d'un orry était une affaire collective.

Un orry était bien plus qu'un simple abri pour le berger ou le vacher, il était son lieu de résidence pendant les mois de la belle saison.

Les orrys ne sont plus utilisés aujourd'hui, ils disparaissent petit à petit dans une forêt qui retrouve ses droits naturels. Ils peuvent être d'un grand secours au randonneur égaré où surpris par le mauvais temps : respectons-les !